Covid-19

Covid-19 : la leçon du siècle

« Avril 2030, il y a 10ans, le monde faisait face à une des plus grandes pandémies de ce siècle: la pandémie du Covid-19. La décennie avait pourtant bien commencé. Nous avions des rêves et des espoirs. Nous croyions quoique naïvement en un monde nouveau. Nous étions presque convaincus que les dictatures allaient bientôt disparaître et, pour ceux d’entre-nous qui étions entrepreneurs, nous croyions que nos chiffres d’affaires allaient augmenter.

Photo by Ivan Aleksic on Unsplash

10 ans après, le monde a bien changé. Nous avons cessé de croire en nos acquis. Nous avons arrêté de mettre nos espoirs dans nos biens matériels. Le travail tel que nous le connaissions jadis a disparu. Et les relations humaines que nous avions ont changé. Nous avons en dix ans appris à nous saluer de loin, à vivre sans avoir de contact avec nos proches et dans la crainte qu’une toux mal soignée pouvait nous tuer. Je ne me rappelle plus vraiment du moment où nous avions cessé de prier parce que nos péchés étaient si épais qu’ils empêchaient le ciel de recevoir nos supplications.

Et dire que cette pandémie nous l’avions nous même provoqué. Nous avions tellement fait du mal à la nature qu’elle avait juste décidé de nous rendre le dixième de notre maladresse.

Aujourd’hui encore, nous ne comprenons pas comment nous avons pu en arriver là. Nous n’arrivons toujours pas à nous expliquer comment une simple grippe a pu autant changer la face du monde. Et pourtant, nous sommes bien là à nous demander pourquoi ou encore comment.

S’il nous était permis de retourner dans le temps et de changer les choses, qu’aurions-nous vraiment pu changer si ce n’est notre façon de vivre et de nous comporter face aux situations ».

 Et s’il nous était permis de retourner en arrière, que changerions-nous ?

Et bien, nous sommes toujours en 2020 et c’est le moment d’agir.

J’ai toujours eu l’habitude de dire que nous vivons dans un monde où les choses vont très vite, si vite qu’il est souvent bien difficile de suivre le rythme et chaque jour, nous devons apprendre à nous réadapter.

En seulement quelques mois une épidémie du Covid-19 déclarée dans la province chinoise du Wuhan s’est répandu un peu partout dans le monde. Oui, ça va vite et nous n’avons pas le temps de suivre.

Et si vous avez du mal à croire vos amis sur les réseaux sociaux, prenez quelques minutes, arrêtez NetFlix et mettez une chaine d’information, n’importe laquelle.

Et dans chaque pays, on passe très vite du premier cas au vingtième puis s’en suit des milliers de contaminés.

Et quelle leçon en tirer ?

  • Peu importe nos différences, nous partageons la même planète !

Au tout début de l’épidémie, nous avons tous vu ces vidéos où des asiatiques se faisaient discriminer dans les transports publics ; nous avons vu ces vidéos où des noirs se disaient immunisés contre le Covid-19 et nous avons tous entendu Donald Trump parler du « virus chinois ».

Aujourd’hui, il ne s’agit plus d’un virus chinois ou d’un virus de personnes à la peau blanche. C’est une crise sanitaire mondiale et les répercutions se feront sentir de partout.

Photo de Úrsula Madariaga provenant de Pexels

Nous devons comprendre que nous vivons dans un monde où les frontières et les barrières n’existent plus que dans nos petits esprits. Nous sommes tous des humains et des humains mortels.

  • Nous devons repenser nos systèmes d’information

Depuis le début de cette crise, les réseaux sociaux ont joué un grand rôle dans la propagation non pas du Covid-19 mais d’un virus bien plus dangereux et bien plus mortel : La fausse information ou Fake News comme on aime dire.

Les informations pullulent de partout et difficile de faire le tri. On est submergé d’informations et on peut très vite céder à la panique. Il est aujourd’hui essentiel de définir à un niveau personnel d’abord ses sources d’information et il est aussi du devoir des pouvoirs publics de mettre en place des systèmes d’information fiables.

Tout le monde a vu la vidéo du mec qui dit que le Coronavirus (COVID19) a été créé par l'institut pasteur et qui a fait des millions de vues ? Voici les explications dans #FakeFact • VINZ

Publiée par Tarmac sur Vendredi 20 mars 2020
  • Connaître notre importance dans la communauté

J’ai été sidéré de voir certaines personnes montrer une complète indifférence face à la crise actuelle. Nous devrions tous savoir que lorsqu’il s’agit de santé publique, nous avons tous une partition à jouer et que ce n’est pas que l’affaire de certaines personnes. Nous nous disons pas concernés jusqu’à ce qu’un proche ou une connaissance soit contaminé ou encore que nous nous retrouvions en quarantaine parce qu’on aurait pas respecté les consignes qui ne sont en fait données que pour nous protéger.

  • Une leçon de discipline et de respect

J’ai récemment demandé à un ami entrepreneur ce qu’il tirait comme leçon de cette pandémie. Et après une longue analyse (très détaillée d’ailleurs) économique à laquelle j’avoue ne pas avoir tout compris, je l’interrompit et lui dit en 3 mots « Discipline et Respect ».

Nous avons appris que la Chine n’avait enregistré aucun nouveau cas de contamination au Covid-19. Et nous restons encore admiratifs des chinois qui ont fait face à cette crise en si peu de temps quand on considère la taille de la population chinoise.

Nous voyons au même moment les chiffres grimper en France et en Italie et de façon vraiment exponentielle sans comprendre pourquoi. Et ben c’est simple « quand on dit à un chinois de rester chez lui, il obéit. Quand on demande la même chose à un français, il sort pour voir celui qui émet la consigne ».

Le Covid-19 nous rappelle que pour survivre, il faut se montrer discipliné et parfois très respectueux.

Je suis malgré tout sidéré par l’insouciance qu’affiche en ce moment certains togolais qui continuent de vivre comme si de rien n’était, de se sérer les mains et de s’embrasser. Ce n’est pas le gouvernement qui doit courir derrière chaque citoyen. Nous devons nous-même faire preuve d’un peu de civisme. Et si notre santé ne nous préoccupe pas, pensons à ceux qui nous entourent.

À mon tour, j’aimerais vous inviter à faire preuve de civisme et à suivre les consignes sanitaires données par les autorités de votre pays et surtout, en ces temps difficiles, n’oubliez surtout pas de socialiser. Appelez vos proches, prenez de leurs nouvelles, faites un geste envers des personnes qui ne possèdent pas de grandes richesses.

N’arrêtez surtout pas de sensibiliser vos proches et votre entourage. Et s’il le faut, prenez cet exemple :

Je veux vous dire ce matin de faire comme cette citoyenne qui a collé cette affiche sur le pas de leur porte d'…

Publiée par Guillaume Djondo sur Samedi 21 mars 2020

Quelques liens utiles

Si vous résidez au Togo et que vous avez besoin d’informations sur le Covid-19 ou sur les mesures prises par le gouvernement, rendez-vous sur le portail d’information mis en place à cet effet : covid19.gouv.tg

Si vous êtes en France, rendez-vous sur le site du Service de Santé Publique : santepubliquefrance.fr

Vous pouvez également consulter le site de l’OMS www.who.int/fr/emergencies/diseases/novel-coronavirus-2019

Pour vous tester chez vous: maladiecoronavirus.fr

Si vous avez des questions sur la prise des médicaments: covid19-medicaments.com

Si vous avez une petite entreprise et que vous recherchez des pistes pour continuer de faire vivre votre entreprise, c’est par ici.

Et si vous tombez sur des informations sur internet, vérifiez-les avant de partager.

Prenez soin de vous !

John ZIDAH
Écrit par
John ZIDAH
Discutons

4 commentaires
  • Article de très bonne qualité. C’est avec grand plaisir et admiration que je t’ai lu. Ton style littéraire s’est bonifié avec les années tel un bon millesime.

    Quant au Covid-19, nous sortirons ensemble de cette épreuve. C’est un combat individuel et collective.

  • Ah finalement, j’ai pu lire au cet article au complet. Et c’était avec un réel plaisir. Si aujourd’hui le monde se retrouve dans cet État, c’est parce que l’humanité ou du moins la grande majorité a manqué de discipline et du respect envers la nature. Et maintenant c’est la nature qui nous punit à son tour, pour nos actes ignobles jamais posés, pour des décisions allant à l’encontre des principes de la nature (Homosexualité); que nous avons pris et avons façonné en principe et tendance obligatoire au monde.

    Hier C’était les humains qui enfermaient les animaux dans les cages, dans les soi-disant « zoo », aujourd’hui l’homme s’enferme seul par sa propre faute.

    Que cette période nous apprenne quelque chose d’important: La discipline et nous montre la voix de l’humilité : Le respect.

    Merci John, pour ce message, si seulement les togolais pouvaient lire ce message, du moins, toutes les âmes éveillées.